Et chacun à son goût...

Publié le par JFT

Ils sont deux. Comme d'hab'. Bourgeois et Levrat. L'un se dit à droite, l'autre à gauche. L'un est perçu calme, l'autre est jugé hyperactif. Tous les deux pédalent au National. Et tous les deux rêvent d'une mobylette aux Etats.

 

Lequel choisir? Le premier défend des idées entendues à gauche, le second des idées prônées à droite. Ils se mélangent. Ils sont l'ombre de l'ombre de l'autre. Mais moins par moins, ça fait plus, assurent-ils en choeur. L'un est plus Fribourgeois que l'autre, et vice-versa. Il faudra bien pourtant trancher.

 

Le premier draine la droite: PLR, PDC, PBD. Le second, la gauche plurielle et parfois unie. Les Vert'libéraux balancent: vert à gauche, libéral à droite; arbitre? Entre radicaux, pédécés et bourgeois démocratiques, il y a la place pour un futur durable. Le PVL penchera donc pour Bourgeois. L'UDC, hors course avant même d'être entrée sur la piste, aussi. Et à gauche, tout autant: quelques militants ne s'en cachent pas, ils choisiront la pondération et la continuité.

 

Levrat est un garde-fou. Alors que Bourgeois aime les ponts. Levrat: homme de charge; Bourgeois: homme de consensus. Moralité: laissons Levrat là où il est, il y est bien. Mettons Bourgeois là où il doit être, il y sera mieux.

 

Chacun à son goût; chacun à sa place.

 

 

alex.jpg

 Dessin d'Alex dans La Liberté | 25.02.2012    

 

 

 

Publié dans Coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article