Garde-barrières

Publié le par JFT

Il aurait pu. Si les alliances tant prônées dans un sens avaient aussi fonctionné dans l'autre. Mais au Centre-droite, la main tendue n'est pas toujours réciproque... Bourgeois n'est pas Schwaller. Pourtant, leurs dossiers se recouvrent. L'occasion était belle; elle n'aura pas fait le larron.

 

Non. On nous a mis un dératé au Conseil des Etats. Un hyperactif du dogme socialiste qui court sans relâche tel un samaritain. Qui, comme président de son parti, restera l'otage de son programme. Un entonnoir de la Gauche unie qui devra rendre des comptes aux plus intransigeants de ses alliés, les Verts. Est-ce vraiment de cette indépendance dont le Sénat a besoin?

 

La Suisse doit vaincre ses peurs pour aller de l'avant. Peur du nucléaire; peur des salariés étrangers; peur d'une Europe solide; peur d'une économie responsable et libérale; peur des résidences secondaires; peur de devoir s'adapter à une globalisation qui évolue sans nous... Peur d'un monde où les principes de la Vieille Europe doivent composer en permanence. 

 

Un coureur de fond, un joueur d'échecs. Voilà ce qu'il eût fallu. Pas un joueur de dames. Pas un garde-barrières.

 

 

profil_Christian-Levrat.jpg

 

 

 

Publié dans Coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article